Les brigoleurs du samedi

Les brigoleurs du samedi

On bricole, on rigole ce samedi au PN; pour preuve, Gigi arrive à 14 heures en disant : « je n’y connais rien mais une chose est sûre, en électronique, j’ai plein d’envies qui vont de faire à souder. »

Gigi participait en effet au premier atelier d’électronique cet après-midi. « Ce que je veux, c’est manipuler l’électronique, qu’elle devienne concrète. Il s’agit surtout de prendre confiance. »

Deux buts seront poursuivis à terme : arriver à créer des petites applications électroniques et dans un second temps, réaliser des réparations. « Les casques audio sont très fragiles, ils se cassent systématiquement : si je pouvais les réparer je ferais un geste en plus pour la planète ! »

Après une introduction aux composants électroniques de base, on passe à un cas pratique : un écran d’un bénévole ne fonctionne plus. Les participants doivent apprendre à diagnostiquer la panne puis réaliser les recherches sur internet nécessaires pour comprendre la panne et ce qu’il faut faire pour la résoudre.

Gigi est affirmative "La panne est évidente : c'est un condensateur chimique qui a bombé !"

Gigi est formelle « La panne est évidente : c’est un condensateur chimique qui a bombé ! »

« Quel soulagement de réaliser les opérations soi-même ! », a-t-elle dit pour conclure la séance.

Suite de l’épisode la semaine prochaine pour remettre sur pied l’écran, grand malade de la semaine.

Merci à Gigi et aux participants de l’atelier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *